Partagez | 
 

 Azraël le voyageur inconnu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité



MessageSujet: Azraël le voyageur inconnu    Mer 5 Déc - 1:27

Ange Azraël

Pur - Aimable - Généreux - Ignorant - Naif - Impatient











Personnage

Nom: Inconnu
Prénom: Azraël
Surnom: L'ange
Age: début vingtaine d'apparence et beaucoup moins en réalité
Statut Marital : Célibataire
Orientation : Azraël est et sera toujours attiré vers les femme
Dieux favoris : le sien, Diagra le dieu du vent
Ville de naissance: Inconnue
Signe astrologique : L'Amant, attention mesdames

Plus sur lui

Race : Ange
Camp: Les Gualias
Guilde: Voleur
Métier: Messager de Diagra
Alignement moral : Neutre
Alignement éthique : Loyal

Armes : Deux gantelets d'or.
Description:
 

Pouvoirs : Une paire d’ailes divine.
Altération du physique
Description:
 




Animal de compagnie

Espèce : Corbeau
Descriptif :
D'un plumage sombre, l'animal restera le plus fidèle compagnon du jeune ange, dévouer à son maitre depuis toujours, le petit animal se promène toujours non loin de son maitre, il l'aide lors de son avancé parmi les homme et lui indique souvent à sa manière le chemin à suivre. Il est aussi le lien entre Azraël et Diagra, de par son bec peut donc s'échapper la voix d'un dieu et son regard protecteur n’est nul autre qu'une sécurité utiliser par la divinité afin de surveiller son jeune disciple. L'oiseau est donc qu'une enveloppe charnelle qui ne peut vivre d'émotion, manger et ainsi de suite. Dans la même mentalité, s'il advenait quelque chose de l'animal, l'ange n’aurait qu'à s'extraire une plume et l'oiseau réapparaîtrait. Tel est l'enchantement que le dieu décida d'appliquer pour garder un oeil sur son ange.
Rencontre :
Son acquisition ne fut pas bien compliquée, bien qu’il ne l’ait pas souhaité, ce petit compagnon reste aux yeux de son propriétaire un ami et un confident.
Diagra imprégna l’ange d’une magie ayant pour but de toujours pouvoir garder un certain contrôle sur son enfant en liant son corps avec ce petit corbeau. L’oiseau renaitra de ses noires plumes et ne vivra que pour Azraël, la nourriture n’est plus vitale et la conscience n’e fut jamais. Depuis ce jour, partout où va l’enfant suit l’oiseau noir, tous deux resteront unis à jamais.



Caractère

Si vous connaissez un peu Az, vous savez surement qu’il est bien particulier, l’apparence d’un homme et l’intérieur d’un enfant. Son comportement est toujours trop enfantin et ses pensées sont toujours orientées vers des idées farfelues. Sa façon de voir le monde est aussi pure et jeune que celle d’un enfant qui découvre pour la première fois un monde nouveau. La vie en toute simplicité, tout est une question de choix dans sa vie, le bien ou le mal n’a aucune importance, car il fait lui même ses choix.

Dans un avenir proche le jeune Azraël se voie confier un avenir très charger, mais pour y parvenir il se doit de traverser le plus d’épreuves possible, devenir un homme en en devenant un, tel est le marcher qu’il fut contraint d’accepter. C’est donc avec une piètre connaissance de ce qu’il ne comprend pas qu’il devra affronter le monde et toutes ses facettes.




Physique


Azraël est bien spécial, de par son sang divin, octroyé par nul autre que Diagra, le jeune ange au trait humain bénéficie de quelques avantages. Tout d’abord, son apparence physique est depuis sa création promise à ne pas dépasser le corps qu’il aurait eu sur terre s’il avait atteint la vingtaine. Par contre, vu que sa croissance se vit réaliser en un claquement de doigts, les muscles et les marques de son passé n’ont pas toutes suivi, il n’est donc pas musclé et ne le saura probablement jamais, ses tissus internes lui permettront par contre d’obtenir une puissance physique aussi importante que toute créature, mais le tout restera simplement invisible à l’œil nu. Ensuite on retrouve un peu partout sur son corps, les tatouages de rituel effectuer sur son corps de nourrisson, plusieurs font référence à la divinité qui l’adopta, mais les plus significatifs resteront certainement les deux hiéroglyphes en forme d’ailes angéliques qui sont toutes deux situées un peu au dessus de ses deux omoplates.

Qui dit ange dit ailes, deux superbes ailes d’oiseau plutôt sombre, en effet avec son géniteur il passa un contact qui raconte grosso modo que s’il ne passe pas par toutes les étapes de l’être humain, les péchés et les joies communes, ses ailes ne deviendront malheureusement jamais blanches. Un autre point les concernant est important et à ne pas oublier, négliger, etc. leur taille peut varier, pour le moment il les garde longue pour qu’elle puisse supporter son poids c’est à dire long jusqu’à son coude, mais il peut aisément avec un petit effort mental les allonger et les diminuer tout en restant dans les mesures raisonnables. Il sera donc impossible de les faire disparaître à nos yeux et de les allonger jusqu’au soleil. Enfin, car oui elles recèlent encore en elle une part de magie ou bien d’enchantement. S’il retire une plume, Diagra apparaît sous la forme de son familier, un corbeau d’un noir d’ébène aussi impressionnant que son propre plumage. Ses corbeaux sont probablement infinis, mais personnellement, il ne sait pas tout d’eux, simplement qu’il est possible d’en avoir plus qu’un avec lui. Quel fou irait s’arracher toutes les plumes pour avoir une armée d’oiseau… oui on y pense tous, ne soyer pas choquer ou troubler. Enfin, ses corbeaux son certes charment, mais il ne leur connaît aucune faculté spéciale dédier au combat.

D’un point de vue extérieur, outre son corps digne de la fontaine de jouvence ou de ses ailes complètement incroyables, le jeune homme dégage une aura mystérieuse, que se soit de sa longue tignasse aussi sombre que la nuit qui s’éparpille partout ou bien de son air un peu crétin étampé en continuité sur son joli visage, qui sais… Moi se que je préfère c’est le regard pur et doré qu’il utilise pour scruter et analyser son univers, avec eux on peut voir en lui son fond si fragile, sa naïveté et toutes les parcelles de son corps, ainsi de par leur beauté, quiconque y regardera se rendra compte que Azraël ne peut pas mentir, c’est une notion impossible à incorporer dans sa façon d’être. Vient ensuite sa grandeur, car le jeune homme ne laisse personne dans l’insatisfaction, Az n’est pas grand , en fait il atteint à peine la moyenne, bien sûr il arrive souvent à la même hauteur que les femmes, mais généralement il n’est pas rare qu’elle ait une bonne tête de plus. Ainsi on reconnaît encore une fois le côté enfantin et frêle en lui, il donne souvent l’impression de ne pas pouvoir faire grand-chose et qu’un sont mélodieux va sortir de sa bouche. Par contre de se coté la, mis à part les bêtises qui frôle l’intelligence, les sons qu’il est capable d’émettre ne sont qu’ordinaire.

Il ne reste que sont accoutrement à décrire et encore, c’est plutôt simpliste je vous l’accorde. Un personnage aussi unique que lui, je pourrais vous en parler des heures, mais je ne veux pas vous endormir trop vite… Je disais donc son accoutrement, il ne possède rien de plus qu’une nappe nouer autour de sa taille, pas de sous-vêtement ni de chaussure, on croirais à le regarder qu’il est un mendiant, mais bon, sous ses airs de clochard se cache un jeune homme au cœur d’or ce n’est pas assez pour vous ? J’en viens à un point important, je suis désolé, son accoutrement m’a rappelé de ne pas oublier ses parties génitales, comme les rumeurs peuvent parfois être vagues à ce sujet, il arrive effectivement que les anges n’aient pas de sexe et ne ressemblent pas plus à une femme qu’à un homme. De se coté il est plutôt chanceux, du fait tout simple que Diagra voulait de lui qu’il vive une vie avant de pouvoir le servir à la perfection, il décida de lui donner le même sexe qu’à sa première venue au monde, celui du male. Nul doute qu’il est capable de le faire entrer en érection et qu’il est capable de l’utiliser pour procréer, mais y penserait-il ? Là est la question.

C’est donc se qui fini se que j’avais à dire de plus important à propos d’Azraël.



Histoire

Dans un lieu inconnu mais vénéré, là où règnent le ciel et ses lois, l’ombre duveteuse d’une femme aux courbes généreuses pointa à son mari l’âme d’un mortel qui s’élevait vers un monde parfait.

• Regarde, cette âme-là est pure ! Je crois que tu recherchais ça depuis un moment déjà non ?

• Si mon amour, mais elle me semble bien peu puissante et naïve pour que je l’utilise.

• Je te l’accorde, mais regarde de plus près mon chéri.

La femme avança l’un de ses fins doigts dorés, sans hésitation elle alla cueillir la lumière qui tel une larme coula jusqu’au creux de sa main.

• Elle est pure et regarde son passé, un jeune humain mort-né.

• Et alors, j’en voie tous les jours des comme ça.

• Diagra ! Ne joue pas les entêter, je l’ai remarquer, car ses parents nous son cher.

• Oh, alors ça change tout, tu à raison je m’excuse ma douce.

Il se trouvait bien être le digne fils d’un couple charmant, un couple uni qui dans le désespoir venait de faire le deuil de leur chair. L’enfant mort né était venu au monde dans un silence des plus pur, la sage-femme qui alors coupa le cordon ombilical et examina le poupon rendit un regard triste à la mère qui succomba aussitôt dans une rafale infinie de sanglot. Le père lui retourna la tête ne voulant pas démontrer un signe de faiblesse. Cela fessait si longtemps que le couple essayait sans réussir, que tout leur effort n’était pas récompensé. « Que voulez-vous faire du corps ? » demanda alors la femme. La réponse était déjà trouvée, se ne fut qu’une heure plus tard que le couple pue faire se qu’il voulait.

Dans une pièce plus éclairée, un autel de marbre blanc drapé d’une nappe immaculé, les deux parents prenaient part à un ancien rituel religieux. Dans une confiance absolue en leur divinité, les parents passèrent quelques heures à réciter des chants mélodieux, ceux s’y rendant hommage au puissant dieu du ciel, sa femme et son père, mais plus spécialement au tigre blanc. Depuis toujours leur admiration les avait poussés à vénérer cette entité, à lui offrir des offrandes toujours plus importantes et finalement à dédier leur vie a lui. Dans leur rapprochement avec leur dernière source d’espoir, le couple demandait au tigre de vent s’il pouvait veiller sur l’âme de leur fils. Ils avaient alors tatoué sur son corps, divers tatouage bien spécifique. Deux ailes dans le dos pour représenter la pureté et des écritures oublier qui représentait le nom le plus ancien de Diagra sur tout le reste de son corps. Sur son visage restait la marque la plus importante, deux pointes faisant référence au croc du dieu. Une fois la cérémonie du fils terminer, le couple immola le corps inerte du nouveau-né avant d’eaux même rentrer dans le brasier qui les libèrerait de leur vie. Le tout avait pour but de s’offrir en premier lieu à leur maître, mais aussi de quitter ce monde matériel pour vivre leur vraie vie auprès de tout leur proche.

Le dieu saisi donc la paume de sa femme et redonna vie au poupon, heureux que les anciens rites ne soie pas complètement oublier, Diagra regarda longuement le nouveau-né avant de prendre sa décision, puis tourna son imposante personne vers le monde d’en bas. Les humains pouvaient se révéler être d’impressionnante personne. Se couple avais vécue une vie sans encombre, avais vécue pour servir et avais voulu procréer un enfant qui reprendrait leur quête. La vie était si cruelle, mais lui qui en avait le pouvoir changerait les choses. Il plaça le jeune enfant sur le sol blanc de son paradis puis révéla ses intentions.

• Je me cherchais depuis longtemps un disciple capable d’incarner tous mes désirs et mes exigences sur terre. Aujourd’hui en ce début de la vingtième année du siècle de Sholaÿek, j’ai mis la main sur ce qui sera mon avenir. Je te redonne vie jeune Azraël, tel sera ton nom. De ton être je vivrais de nouveau, apporte sur se monde un regard pur et prend place auprès de tous ses conflits.

Le tigre apposa sa griffe sur le dos de l’enfant, y perça deux petits trous d’où en sortirent deux petites plumes blanches. Telle la dernière volonté de ses géniteurs, l’enfant reviendra à la vie sous forme d’un ange.

• Mon amour, permets-moi de te demander une chose.

• Oui mon aimé.

• Comment va-t-il se débrouiller pour survivre ?

• C'est bien simple regarde.

Sans lui faire de mal, le dieu retourna l’enfant par la seule force de son esprit, puis s’avança et versa une larme dans sa bouche. L’enfant s’en abreuva comme s’il buvait aux veines mêmes du dieu et sa croissance débuta. Pendant se temps, le dieu expliqua à ça femme que l’enfant atteindrait pour l’éternité l’apparence d’un homme, qu’il serait capable d’un simple regard de nommer toute chose connue des hommes et qu’il garderait l’esprit pur des âmes non corrompues.

Une fois sa croissance terminer, le jeune homme réussit d’un geste frêle à se remettre sur pied, momentanément aveugle, il savait qu’il devait rester immobile. Le souffle chaud réchauffa vite tout son corps, car d’un œil expert, son créateur examinait avec précaution son œuvre. Les tatouages avaient gardé une taille proportionner et son corps bien que maigre semblais plein de vie et de force.

• Azraël, je te donne la vie, mais attention, tu devras me prouver ta valeur avant de pouvoir me servir. Tes ailes sont blanches, mais deviendront noire, de leurs plumes naitront mes yeux et de tes actes leur blancheur renaitra. Es-tu prêt à affronter le monde ? À vivre pour moi, en mon nom ?

L’ange toussota un peu puis ses lèvres lui permirent de donner sa réponse.

• Je le jure

• Quel est le nom de ton père ?

• Diagra, dieu du vent, fauve blanc de l’éternité.

• Bien, voici donc ton dernier cadeau, mais en échange je t’applique les conditions de ta réussite.

• Je vous écoute père.

• Tu devras vivre ta vie sur cette terre, tu devras passer par chaque vice et te forger ton propre caractère, tu devras expérimenter tout ce que tu peux avant l’heure, car un jour la guerre éclatera. Se jour viendra rapidement donc à toi de vivre au maximum, tout t’es permis et rend moi fier. Avec ces conditions je te donne deux choses la première est le pouvoir de modifier tes ailes, ainsi ta vie en sera plus facile, le deuxième est cette paire de gantelets, je les aie créés avec les cendres de tes géniteurs, ainsi ses gants te protègeront d’un amour véritable. Prend bien soin de toi mon fils, je te surveille et dans un avenir proche tu seras dédier à un grand avenir !

Aussitôt arrêtât-il de parler que l’ange apparut sur une surface de pierre taillée, la surface était froide et il fallut un moment pour que ses yeux prennent la force de la lumière. Voilà donc qu’il débutait son voyage, tout commençait ou tout s’était terminé, sur un autel de marbre blanc recouvert d’un drap qui constituerait sa tunique.





Hors RPG

Qui es-tu ? Un Rôliste avec plus ou moins quelques années d'expérience
Comment as-tu connu le forum? Par forumactif, dans recherche
Remarques ? le tout me semble très prometteur, je cherche un univers bien construit pas trop compliquer avec des gens motivé, je voie qu'il n'y a pas trop de couleur, et malheureusement l'écriture est un peu pâle, mais ce n'est pas bien si je n'aie que sa à dire ?
Code du règlement :


Dernière édition par Azraël le Mar 11 Déc - 19:36, édité 3 fois (Raison : Ombilical)
Revenir en haut Aller en bas

Féminin Age : 22
Messages : 253
Messages RP : 22
Date d'inscription : 08/07/2012
Date de naissance : 20/12/1994
avatar

Voleur novice

Personnage
Camp : Gualias
Race: Nymphe
Métier: Princesse

MessageSujet: Re: Azraël le voyageur inconnu    Ven 7 Déc - 15:42

Bien le bonjour et bienvenue à toi. Smile

Bon courage pour ta fifiche qui m'a l'air en bonne voie. =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Féminin Age : 20
Messages : 251
Messages RP : 4
Date d'inscription : 23/09/2012
Date de naissance : 25/03/1997
Localisation : Ici ?
avatar

assassin meurtier

Personnage
Camp : Ombrage
Race: Nymphe
Métier: Aucun

MessageSujet: Re: Azraël le voyageur inconnu    Dim 9 Déc - 17:07

Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Féminin Age : 24
Messages : 1040
Messages RP : 52
Date d'inscription : 23/09/2012
Date de naissance : 27/10/1992
Localisation : Cherche moi si tu es curieux !
avatar

Guerrier novice

Personnage
Camp : Impériaux
Race: Humain
Métier: Cuisinière

MessageSujet: Re: Azraël le voyageur inconnu    Dim 9 Déc - 17:59

Bienvenue ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: Azraël le voyageur inconnu    Lun 10 Déc - 14:03

merci pour tout les bienvenue ! je crois bien avoir fini, je doit avouer que je me suis donner du mal avec mes choix de caractère xD mais bon, j'attend votre jugement !
Revenir en haut Aller en bas

Féminin Age : 22
Messages : 253
Messages RP : 22
Date d'inscription : 08/07/2012
Date de naissance : 20/12/1994
avatar

Voleur novice

Personnage
Camp : Gualias
Race: Nymphe
Métier: Princesse

MessageSujet: Re: Azraël le voyageur inconnu    Mar 11 Déc - 19:59

Bon, bon, bon, j'ai vu quelques fautes mais je t'ai corrgié les deux grosses qui me titillaient !

A part ça je pense que tout est bon, je ne vois aucune restriction à ta validation. '-'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Azraël le voyageur inconnu    

Revenir en haut Aller en bas
 

Azraël le voyageur inconnu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sholaÿek :: Personnage :: Présentation :: Fiches invalides-