Partagez | 
 

 Astorel Brandorm

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité



MessageSujet: Astorel Brandorm    Dim 26 Aoû - 2:01

Brandorm Astorel

Courageux - Droit - Indépendant - Méfiant - Cruel - Colérique











Personnage

Nom: Brandorm
Prénom: Astorel
Surnom: L'Obscur
Age: 29 ans
Statut Marital : Célibataire
Orientation : Aucune
Dieux favoris : Déesse Ida
Ville de naissance: Dole
Signe astrologique :Le Guerrier

Plus sur lui

Race : Humain
Camp: Impériaux
Guilde: Lame
Métier: Paysan à l'origine...Seigneur aujourd'hui, si c'est un "métier"
Alignement moral : Neutre
Alignement éthique : Loyal

Armes : Sabre et faux
Pouvoirs : Clairvoyance


Animal de compagnie

Espèce : Un couple d'aigles royaux dont il a offert le premier né à Callisto Daseniel. Le mâle ayant été baptisé Kalor et la femelle répondant au fier nom de Shava ont été offerts par le vieux roi au soir de sa mort, respectivement à Astorel et Jolaÿ.
Descriptif :
Kalor a un plumage fauve sur la plupart de son corps excepté le plastron qui est flamboyant, le capuchon blanc hermine et les rémiges qui arborent une couleur de cendres. Ses yeux sont aussi chauds que l'ambre du nord, son bec et ses serres armes, mortelles s'il le veut. Il répond à l'appel de deux êtres vivants sur cette terre: celui de Shava sa compagne jusqu'à la mort et celui d'Astorel dont il est le gardien spirituel. Shaya, dont le plumage se pare des couleurs de l'automne, bien que liée à Jolaÿ, est très attachée au nouveau Seigneur de Brèche bien qu'il lui ait arraché son premier né pour l'offrir à cette femme,et ce parce qu'il vieille avec tendresse et dévouement sur le prince fou dont elle est esprit-lige.
Rencontre :
L'astre du jour était sur son déclin ce soir-là, lorsque le vieux Roi les avait guidés, Jolaÿ et lui jusqu'au sommet de la tour qui renfermerait plus tard les appartements de l'attardé mental. Sur la terrasse crénelée, avait été aménagé un grand piton artificiel fait des rochers savamment empilés. Tout en haut, trônaient Kalor et Shava, le superbe et la magnifique. Lorsque les yeux de l'aigle mâle croisèrent ceux d'Astorel, une sorte de fusion s'opéra, qu'aucun mot ne pouvait décrire. De ce jour, Kalor vit ce qu'Astorel voyait et Astorel vit par les yeux du Roi des airs. Et l'un comme l'autre veillaient sur le Royaume de Brèche.


Caractère

Fier malgré son milieu de naissance, travailleur et ingénieux, doté d'une vive intelligence, Astorel a construit son savoir par lui-même et s'est attiré la faveur de la famille royale de Brèche grâce à son discret dévouement et à son amitié partagée envers Jolaÿ. Bien qu'il n'ait jamais brigué aucun poste honorifique à la cour, il s'acquitte avec tact et efficacité des tâches qui lui sont confiées pour accéder finalement au titre suprême sans lavoir brigué. Sans honte aucune, il revendique son droit acquis, non par la naissance mais par sa valeur, au Trône de Brèche. Sans pitié pour ses ennemis et ceux qui essayent de lui contester ce que le souverain défunt lui a octroyé, il les élimine en combat singulier, les uns après les autres, pour les plus virulents et fait exiler les moins fourbes à ses yeux.

Il est rare d'arriver à gagner sa confiance, et encore davantage son amour, car il considère ces deux sentiments comme des faiblesses et des liens entravant la liberté d'un homme. Il ne faut pas le penser insensible et incapable de bonté, mais il ne le laisse voir qu'envers le peuple de Brèche, du mendiant au laborieux commerçant. Peu touché par les beaux parleurs et la flagornerie, il loue le travail et l'humilité, un peu moins la vertu et l'abstinence, diront les mauvaises langues. Car si Astorel ne se laisse pas séduire ou très difficilement, il aime séduire les femmes, qu'elles soient de haute ou de basse extraction.

Son goût de l'indépendance, malgré une allégeance de fait aux Impériaux, le pousse à devenir membre de la Guilde des Lames plutôt que celle des Guerriers trop soumis, à son goût au Dieu Shoï et manquant de recul et de nuance dans la gestion des conflits. Fidèle par héritage aux préceptes d'Ida, il a fait siens ses idéaux et les a transcrits dans sa devise "Être chef signifie être responsable !" Astorel fera toujours passer les intérêts des peuples de Brécheuse avant tout autre, mêmes les siens.

Déjà méfiant envers les femmes, dans sa prime jeunesse, lorsqu'il comprit que la plupart étaient attirées plus par l'aura du pouvoir et la beauté physique, que par la beauté de l'âme qui anime un corps, il a aussi failli périr par la main de l'une d'elle qui a voulu l'assassiner. Même s'il entretient des rapports ambigus avec celle qui a voulu sa mort, cette expérience l'a conforté dans sa certitude que les femmes sont des animaux dangereux auxquels il vaut mieux ne pas s'attacher.

Ses forces sont aussi ses faiblesses. Sa fierté le fait dire hautain, sa rigueur, cruel, et son manque de confiance en les autres ne masque qu'un manque de confiance en lui-même, un sentiment de vulnérabilité de son coeur. Coeur qui n'oublie pas comme l'amour des autres lui vint subitement lorsqu'il accéda à une position importante et lui était refusé lorsqu'il n'était que simple métayer. Il doute donc de pouvoir être aimé pour ce qu'il est et pense ne l'être que pour son titre. Cette défiance maladive devant toute marque d'intérêt, même sincère qui peut se manifester à son égard, en fait un être terriblement seul. Un homme portant sur ses seules épaules le poids des responsabilités et bien peu apte à se livrer.


Physique

Astorel porte en lui la lumière d'un astre sombre et son prénom même en témoigne, narguant les étoiles des cieux de Brèche. Ses cheveux, ailes de corbeau, glissent le long d'un dos musclé aux épaules larges, comme le drapant d'une cape de nuit dont l'éclat d'ombre s'accorde avec les yeux de braise qui éclairent son visage, brûlant le coeur des femmes qui les contemplent trop longtemps. Ce regard peut se faire malice ou moquerie, redoutable de noirceur ou de cruauté suivant les circonstances ou la personne qu'il contemple.

Sa bouche peut être meurtre ou douceur mais elle se refuse à être amour, bien qu'elle fût dessinée pour l'amour. Elle esquisse parfois un étrange sourire que personne ne saurait déchiffrer sans le connaître véritablement. Ses mains et ses bras ne savent que protéger, bâtir et combattre et le font divinement bien mais ont oublié de caresser, d'enlacer avec le coeur, ne le faisant que pour le plaisir de l'amante et le sien. Son corps bâti pour la guerre, fort mais pas invulnérable aux blessures, comme en attestent de nombreuses cicatrices, a été sculpté par les travaux des champs puis par la pratique des armes.

Son allure nie ses origines paysannes et a toujours été altière, parfois jugée presque hautaine. Pourtant, il sait se courber avec reconnaissance sur l'ouvrage d'un de ses sujets ou s'accroupir pour relever un enfant tombé dans la boue d'une ruelle. Sa mise royale renforce l'impression, cette aura sombre et lumineuse qui le précède en tout lieu, noire de jais à l'exception des fils d'or et d'argent, seule concession au faste de sa position. Sous son manteau de loup noir, il arbore , en campagne contre l'ennemi, une armure tout aussi sombre, rehaussée d'éclats d'airain. La lumière du Seigneur de Brèche est rayonnante mais auréolée de cette ombre qui trouble les hommes au plus profond de leur coeur.


Histoire

La vie est comme un grand échiquier. Cela ne vous a-t-il jamais frappé ? Astorel en a acquis la certitude il y a longtemps, lorsque encore tout jeune enfant, il se lia d'amitié avec Jolaÿ. Les Brandorm étaient des gens de la terre, pauvres paysans bien que d'une intelligence vive. Leur sens de la débrouillardise leur permettait de survivre mieux que la moyenne de leur semblables. Le père, Kalen Brandorm avait su exploiter au mieux ses lopins de terre en rotation, laissant le quart en jachère afin de ne pas épuiser la terre. Les récoltes de la fermette Brandorm étaient toujours plus belles et cela n'avait pas échappé au Seigneur de Brèche, père de Jolaÿ. Il rendait de fréquentes visites à son métayer et s'émerveillait de l'ingéniosité de cette famille qui savait sélectionner les meilleurs grains, les plus beaux animaux pour les croiser, qui utilisait au mieux le potentiel de son cheptel. Il avait remarqué aussi qu'Astorel, fils de la famille, développait la même rigueur dans un autre domaine. Le petit ayant appris à lire et à compter avec un vieux barde du village, tenait les registres de comptes de son père et dévorait les ouvrages de chevalerie et traités de guerre que le vieux possédait. Et le gamin s'exerçait au combat avec un bâton qu'il avait taillé, entraînant Jolaÿ qui, simple d'esprit, prenait cela comme un jeu. Ce fils que le vieux Roi chérissait et maudissait en même temps. Prince sans esprit. Et il se fit d'Astorel le fils rêvé qu'il n'avait pas.

Le petit paysan, lui, s'attacha au simple d'esprit et le prit comme un frère fragile et rêveur qui était tout ce qu'il n'était pas lui. Parfois, il enviait son insouciance, lui qui avait sur les épaules la tenue comptable de la ferme d'abord, puis des terres de Brèche par la suite. Le Seigneur Roi avait vite compris que le "modèle Brandorm" était performant et l'avait imposé à tous ses serfs et métayers, car il y avait des serfs à cette époque en Brèche, et les Brandorm avaient échappé à cet état simplement parce qu'un de leurs ancêtres avait fait partie des guerriers fidèles d'Ida la valeureuse, au temps des temps immémoriaux. Astorel n'avait que dix-huit ans, qu'il arpentait déjà les couloirs du château avec de gros registres sous le bras et se hâtait sitôt que le Seigneur réunissait son Grand Conseil et réclamait ses lumières financières et logistiques. Le peu de temps libre qu'il lui restait, il le passait à s'entraîner au combat, à étudier les beaux livres de stratégie de la bibliothèque royale et à arpenter les domaines de Brèche à cheval. Partout, il emmenait Jolaÿ, essayant de le préparer au rang qu'il devait tenir. Hélas, les enseignements d'Astorel s'envolaient sitôt qu'ils avaient effleuré l'esprit si différent de son frère de coeur. Le jeune paysan mal dégrossi sous sa cangue de terre était devenu un habile régisseur et un guerrier auquel ne manquait que l'expérience du champ de bataille. Jolaÿ, lui, s'enfermait de plus en plus dans son monde imaginaire, n'arrivant à communiquer qu'avec son frère compagnon de jeu depuis l'enfance. Nul ne connaissait mieux Jolaÿ qu'Astorel et l'esprit innocent du prince connaissait aussi les confidences les plus délicates du jeune Brandorm. Ainsi la complicité grandit entre les deux garçons, en même temps qu'eux et tandis que la Clairvoyance d'Astorel gagnait en force d'année en année, l'esprit de Jolaÿ sombrait peu à peu dans les nimbes de la folie douce.

Le Roi, sentant ses forces décliner se tourna alors naturellement vers celui qui avait toute sa confiance et dont le travail laborieux et dévoué dans l'ombre du trône, avait été si profitable au royaume. Celui qui avait en grande affection son enfant et ne lui ferait jamais de mal. Il désigna alors Astorel comme son successeur non légitimé par le sang mais par les circonstances. Il fallut à Astorel faire montre d'une détermination farouche pour s'imposer aux barons qui récusèrent son couronnement à la mort du Roi et revendiquèrent par coalition le Trône de Brèche. Il eut heureusement le soutien des Impériaux qui voyaient en lui un bon défenseur de leurs intérêts face à l'avancée des Ombres. Pour s'assurer une marge de manoeuvre et renforcer son pouvoir, Astorel devint membre de la Guilde des Lames. Il devint alors Roi et Seigneur redouté de Brèche, renommé pour sa sévérité et sa justice mais aussi aimé et à l'écoute du peuple dont il était issu. Craint de ses ennemis et haï des Ombres, il recèle pourtant une part de sombre inavoué en lui et protège de nombreux secrets ainsi que quelques blessures profondes.

Son drame et sa faiblesse tiennent en un mot: les femmes. Il les a tant vues, versatiles, tenter de charmer Jolaÿ alors qu'il n'était point encore écarté du trône par son père puis s'en détourner après l'avoir laissé espérer, pour se rabattre sur lui, lorsqu'il fut auréolé de la gloire du Seigneur de Brèche, alors qu'elles l'avaient humilié et rejeté quand il n'était que le comptable paysan et ami du simple d'esprit. Pour lui, la femme est calculatrice et fourbe par nature et il s'astreint à la même abstinence sentimentale que son frère de coeur, pour des raisons différentes. Il ne se prive cependant pas de commerce charnel avec des femmes car sa sensualité et son instinct d'homme sont à l'égal de sa vive intelligence. Simplement, il se refuse à tout attachement sentimental avec elles. Tout juste peut-il éprouver de la compassion pour quelques unes d'entre elles qui sont dans des situations très délicates et lui paraissent moins superficielles et cupides que d'autres. Ainsi, contre toute à attente, entretient-il et veille-t-il à la sécurité de Landya de Nerwan, prostituée notoire dont il fut le client régulier mais qui est sincèrement amoureuse de Varcus.

De nombreuses voix complotent contre lui, avançant qu'il est un Roi dépravé et prônant une destitution de ce prince gueux aux moeurs douteuses qui refuse de prendre femme et d'assurer un héritier au royaume. Ces voix disent entre autre, qu'il a empoisonné Jolaÿ à petits feux, le rendant fou et séduit le Roi avec ses manière d'Ombre et son obséquiosité, qu'il est un esprit malin à la solde de l'ennemi voulant faire main basse sur un bastion impérial en asseyant sur le Trône de Brèche, un de ses pions. D'autres, encore plus audacieux, murmurent qu'il est en fait un seigneur de l'Ombre lui-même et qu'il a été adopté par les Brandorm, trouvé abandonné dans la lande désolée. Comment démêler le vrai du faux ? Comment faire la part des choses? Surtout lorsque le nouveau Roi et Seigneur se refuse à répondre aux accusations de ses détracteurs, préférant oeuvrer pour le bien de ses sujets. Qui peut savoir avec quelle tendresse il veille sur ce frère de coeur que la déraison a privé de son trône et rendu à l'état d'enfant ? Qui peut savoir que chaque soir au coucher du soleil, le Seigneur monte dans la plus haute tour du palais, celle qui cache, protège la folie de Jolaÿ pour assister à l'envol des aigles royaux que le vieux roi mourant à offert à ses "deux fils" ? Qui peut savoir ce que le Roi qui ne devait pas être Roi confie alors à celui qui aurait du l'être ? Qui peut savoir enfin que la moitié des filles dont il loue les services sont destinées à adoucir le sort du malheureux fou enfermé dans sa tour ? Qui peut savoir que ce n'est pas Astorel mais Jolaÿ qui en étrangle une de temps à autre ?

Callisto le pourrait peut-être, s'il acceptait de s'ouvrir à elle mais il a trop peur d'avoir mal encore de la félonie des femmes pour la laisser entrer dans son coeur et en percer tous les mystères. La guerre serait une bien plus plaisante distraction et la mort plus fidèle compagne, dit-on, aux yeux d'Astorel qu'on s'est mit à surnommer l'Obscur. Le peuple aime pourtant ce Roi parfois sombre mais le plus souvent arborant un sourire doux à leur égard et meurtrier à celui des femmes et de ses ennemis qu'ils range dans le même camp. Callisto ? Il a juste condescendu à apporter une preuve de l'intérêt qu'il lui voue en lui offrant le premier oisillon issu du nid d'aigle, premier fils de Kalor et Shava, ses compagnons fidèles et aussi ceux de Jolaÿ. Mais Callisto n'est encore jamais montée dans la tour, ne sait que le simple d'esprit est encore en vie, ni quelle tendre promesse lie le souverain de Brèche à la mère du fou. Peut-être un jour le saurait-elle ainsi que les amis du Roi, s'il s'autorise à en avoir.

Ce qu'on sait pour le moment d'Astorel c'est qu'il est un Seigneur sans concession mais juste pour son peuple et valeureux et loyal aux Impériaux même s'il ne sacrifiera jamais les intérêts de Brècheuse à ceux-ci. Fine lame et habile négociateur, il semble faire preuve d'un instinct assez infaillible, alimentant ainsi la rumeur selon laquelle il a vendu son âme à l'inavouable en échange de sa Clairevoyance. Les Impériaux le comptent, peut-être à tort, comme un pion fidèle sur leur échiquier. Echiquier de la vie, sur lequel il aurait du être simple valet mais devint Roi à la place du Fou.



Hors RPG

Qui es-tu ? Un fondateur de forum RPG
Comment as-tu connu le forum? En cherchant des partenaires pour mon forum.
Remarques ? Le contexte du forum me plait beaucoup car, peu féru de jeux vidéos, j'ai cependant été touché par la beauté des images de Skyrim et le concept d'Oblivion en général. Ne jouant pas sur console, j'espère retrouver la magie de cet univers en image, même adapté, sur votre forum. Le personnage d'Astorel m'a tout de suite plu, correspondant assez au personnage que j'aurai moi-même imaginé incarner ici, et puisqu'il est libre, j'espère que cela sera possible. D'autre part j'aime beaucoup le design, classe, sobre et plaisant pour les yeux. Je vais m'atteler à ma fiche dès demain pour l'histoire et la description. Je voudrais aussi savoir si l'avatar est négociable car j'aimerai en changer tout en restant fidèle à la description.
Code du règlement : Validé par Shomaÿ ( les nanas, je ne nie pas, le soleil, à petite dose)


Dernière édition par Astorel Brandorm le Mer 5 Sep - 10:38, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas

Féminin Age : 21
Messages : 1836
Messages RP : 0
Date d'inscription : 14/06/2012
Date de naissance : 05/06/1996
avatar

Maitre du jeu

MessageSujet: Re: Astorel Brandorm    Dim 26 Aoû - 7:25

Coucou !

Alors oui les avatars sont changeables je les avais mis car certaines personnes n'aiment pas prendre des PV sans avatars ^^

Sinon je suis contente que le design te plait (après trois semaines à bosser dessus). Sinon pour le forum et tes remarques on essaye le plus possible de rester dans le système de skyrim même si cela est plus dur à mettre sur un forum.

Bonne chance pour finir ta fiche, si tu as d'autres questions je suis ouverte et ma boite à MP aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sholayek-rpg.forumdiet.net

Masculin Age : 26
Messages : 83
Messages RP : 8
Date d'inscription : 17/08/2012
Date de naissance : 15/11/1990
avatar

compagnon novice

Personnage
Camp : Impériaux
Race: Démon
Métier: Avocat

MessageSujet: Re: Astorel Brandorm    Dim 26 Aoû - 7:37

Bienvenue ici !

Sholayek a pas du lire ta fiche te laissant la finir d'abord mais pour rencontre dans animal de compagnie c'est la rencontre avec ton aigle.

Bonne chance pour finir ta fiche

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Féminin Age : 21
Messages : 465
Messages RP : 133
Date d'inscription : 16/06/2012
Date de naissance : 05/06/1996
Localisation : Quelque part dans uen auberge =)
avatar

Lame agent

Personnage
Camp : Impériaux
Race: Humaine
Métier: Prostituée

MessageSujet: Re: Astorel Brandorm    Dim 26 Aoû - 9:03

Bienvenue sur le forum ^^

Amuse toi bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Féminin Age : 23
Messages : 338
Messages RP : 21
Date d'inscription : 15/06/2012
Date de naissance : 27/07/1994
Localisation : Sur ma chaise ! xD
avatar

Nécromancien apprenti

Personnage
Camp : Ombrage
Race: Elfe
Métier: Faucheur

MessageSujet: Re: Astorel Brandorm    Dim 26 Aoû - 9:40

Bienvenue !

Bon courage pour ta fiche, même si tu n'en as pas besoin ! xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tututu.creation-forum.com/

Féminin Age : 22
Messages : 270
Messages RP : 45
Date d'inscription : 12/07/2012
Date de naissance : 15/04/1995
Localisation : Alsace.
avatar

assassin meurtier

Personnage
Camp : Ombrage
Race: Humain
Métier: Seigneur

MessageSujet: Re: Astorel Brandorm    Dim 26 Aoû - 12:07

Bienvenue ici =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-crash.deviantart.com/

Féminin Age : 21
Messages : 57
Messages RP : 2
Date d'inscription : 30/06/2012
Date de naissance : 18/11/1995
avatar

Alchimiste novice

Personnage
Camp : Ombrage
Race: Drow
Métier: Chirugienne

MessageSujet: Re: Astorel Brandorm    Dim 26 Aoû - 16:58

Bienvenue sur le forum !

Bonne chance pour finir ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: Astorel Brandorm    Dim 26 Aoû - 17:18

Bienvenue à toi sur le forum Smile
Revenir en haut Aller en bas

Féminin Age : 26
Messages : 935
Messages RP : 26
Date d'inscription : 15/06/2012
Date de naissance : 31/05/1991
Localisation : Dans ton ombre
avatar

Assassin bourreau

Personnage
Camp : Ombrage
Race: Garou
Métier: Herboriste

MessageSujet: Re: Astorel Brandorm    Dim 26 Aoû - 18:19

Bienvenue !!! *sautille* Je suis contente que ce personnage ai été pris ^^ Bon courage pour finir ta fiche, si tu as des questions, pareil, n'hésite pas. Au plaisir de te croiser en rp boul

_________________
«Regard insensible. Lame silencieuse transperçant les corps »
par Celindra Sylvaris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: Astorel Brandorm    Dim 26 Aoû - 18:31

Merci pour cet accueil qui fait chaud au coeur!
Le personnage d'Astorel m'a tout de suite plu parce qu'il a des origines modestes et se forge à la force de ses compétences.

J'ai déjà fait un début d'histoire et je pense que je finirais la fiche ce soir.

Au plaisir de jouer avec vous tous. Callisto j'ai cru comprendre que nous ne pourrons manquer de nous croiser in RP^^

*Retourne à sa fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Astorel Brandorm    Jeu 30 Aoû - 23:28

Bonsoir,

Je double poste, et je sais, c'est très mal. Je n'ai trouvé aucun autre moyen de vous avertir que j'ai achevé et corrigé ma fiche au mieux (des fautes ont pu m'échapper). J'attends à présent vos suggestions pour l'améliorer et m'aider à entrer au mieux dans le contexte et l'aventure de Sholaÿek.

Je vous souhaite bonne lecture et suis prêt à recevoir toute demande de modification.

Merci à vous.


Cordialement,


Celui qui espère incarner au mieux le Seigneur de Brèche.
Revenir en haut Aller en bas

Féminin Age : 26
Messages : 935
Messages RP : 26
Date d'inscription : 15/06/2012
Date de naissance : 31/05/1991
Localisation : Dans ton ombre
avatar

Assassin bourreau

Personnage
Camp : Ombrage
Race: Garou
Métier: Herboriste

MessageSujet: Re: Astorel Brandorm    Ven 31 Aoû - 8:00

Pour le double poste ce n'est pas un problème au contraire ! J'ai lu ta fiche d'une traite; fiche très joliment écrite. Tu manies les mots avec dextérité. Le personnage est tien je pense tu te l'est approprié avec brio. Au plaisir de te lire je te valide ( les couleurs arrivent bientôt je suis sur mon téléphone) .

_________________
«Regard insensible. Lame silencieuse transperçant les corps »
par Celindra Sylvaris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Féminin Age : 21
Messages : 1836
Messages RP : 0
Date d'inscription : 14/06/2012
Date de naissance : 05/06/1996
avatar

Maitre du jeu

MessageSujet: Re: Astorel Brandorm    Ven 31 Aoû - 8:03

Très jolie fiche en effet.
Un lame de plus !!! XD

Amuse toi bien sur Sholay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sholayek-rpg.forumdiet.net
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Astorel Brandorm    

Revenir en haut Aller en bas
 

Astorel Brandorm

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sholaÿek :: Personnage :: Présentation :: Fiches invalides-